Comment nettoyer une piscine tubulaire ?

Il est bien agréable de profiter de la détente et du bien-être qu’apporte une piscine hors sol à la maison. Cependant, celle-ci demande un entretien régulier pour garder une eau de qualité. Voyons ici les méthodes de désinfection, les matériels et les produits nécessaires au nettoyage du bassin de la piscine tubulaire.

Une piscine tubulaire qui doit être nettoyée

Quelles sont les méthodes pour bien nettoyer une piscine tubulaire ou hors sol ?

Il existe différents procédés pour bien entretenir une piscine tubulaire.

Les matériels

Le nettoyage d’une piscine commence déjà par l’élimination de gros déchets en surface. L’épuisette permet d’enlever les feuilles, les brindilles, les insectes ou autres saletés apportés par le vent. Elle peut aussi racler le fond pour les touffes de cheveux, les sparadraps, les fibres textiles … Son usage quotidien est un peu fastidieuse et prend beaucoup de temps.

Une brosse de piscine décolle les saletés et les algues sur le liner, le fond et au niveau de la ligne d’eau (marque de la surface sur les parois).

Le skimmer ou pré-filtre aspire les saletés en surface et dirige l’eau vers la pompe de filtration qui l’envoie vers le filtre principal. Pour connaître le bon dimensionnement de cette pompe, il suffit de diviser le volume de la piscine par 4 et vous obtenez le débit par heure. Ainsi, une piscine de 24 m3 exige une pompe avec un débit de 6 m3/ heure. Le filtre retient les impuretés plus fines et effectue 80 % du nettoyage de l’eau. Il empêche celle-ci de se troubler ou de changer de coloration.

Il existe deux systèmes de filtration importants : le filtre à cartouche et le filtre à sable.

En plus de ces matériels de base, vous avez le choix parmi de nombreux aspirateurs de piscine avec un long manche télescopique ou de véritables robots nettoyeurs de piscine autonomes.

Pour diminuer le temps d’entretien, vous pouvez recouvrir la piscine tubulaire ou la piscine autoportante d’une bâche de protection après chaque utilisation. Les bâches à bulles réchauffent l’eau de 2 à 3° C.

Les produits

Pour une bonne désinfection de l’eau de votre piscine, il est indispensable d’utiliser des produits adaptés. Les floculants agglomèrent les impuretés. Elles tombent au fond où l’épuisette ou l’aspirateur de piscine peut les ramasser.

Le chlore est un désinfectant efficace et simple à utliser contre les virus, les bactéries, les champignons et les algues. Vous placez des pastilles de chlore dans le skimmer et elles se dissolvent peu à peu dans l’eau.

Néanmoins, si la dose est excessive, il peut conduire à des problèmes respiratoires, de peau ou d’allergie.

Le brome aussi est un agent de désinfection, un oxydant. Il apporte à bonne dose un effet d’algicide. Son efficacité ne change pas avec les variations de température, le taux d’UV ou la qualité moindre de l’eau.

L’usage d’oxygène actif est la solution la plus écologique. Ceci ne provoque pas l’irritation des yeux ou de la peau et n’abîme pas les cheveux. Un traitement au chlore ou au brome viendra en complément mais seulement 1 à 2 fois par an ou pour une désinfection forte.

L’électrolyse du sel produit de l’hypochlorite de sodium grâce à un filtre spécial coûteux mais cela évite l’achat de chlore. Il faut cependant un sel très pur spécial pour piscine qui respecte le revêtement.

A quelle fréquence faut-il nettoyer et contrôler une piscine tubulaire ?

Une à deux fois par jour, il faut utiliser l’épuisette et la brosse et procéder à un petit nettoyage. Sinon, la situation peut vite s’aggraver en quelques jours avec la chaleur. Il faudra appliquer un traitement de choc à forte dose d’algicide ou purifier l’eau devenue trouble.

Le chlore doit intervenir chaque jour à raison de 1 à 2 mg par litre et selon l’usage.

Grâce à des bandelettes colorimétriques, vous contrôlez le pH tous les 1 à 3 jours. Il doit se situer entre 7 et 7,2.

Chaque semaine, un bon nettoyage des parois et du fond est nécessaire. Insistez avec une brosse de piscine sur la ligne d’eau où les salissures et le calcaire se concentrent. Pour limiter tout de même le nettoyage, vous pouvez couvrir votre piscine à l’aide d’une bâche, les plus connues étant les bâches à bulles.

Chaque semaine aussi, vérifiez les systèmes de sécurité, l’encrassement des filtres et la pression au niveau de la pompe de filtration à l’aide du manomètre.

Régulièrement, surveillez l’état du liner avec un grand contrôle annuel ou avant et après le rangement hivernal.

Comment faire le nettoyage d’une piscine hors-sol tubulaire avant le rangement pour l’hiver ?

Lorsque les températures baissent et que le plaisir d’une baignade à l’extérieur diminue, il est temps de vider, de nettoyer convenablement et de démonter la piscine tubulaire.

Bien nettoyer à l’aide d’une brosse les parois intérieures et extérieures à l’eau avec du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude. Les laver avec une éponge magique au savon ou détergent puis avec une bonne dose d’algicide et d’anti-moisissures. Veillez à les plier correctement.

Au printemps, le déballage sera l’occasion d’un nouveau contrôle et d’un nettoyage complet avant de profiter à nouveau des joies de la baignade à domicile.