Comment faire l’entretien d’une piscine tubulaire ?

Vous avez fait le choix d’installer une piscine tubulaire, car plus facile pour la mise en place qu’une piscine enterrée type piscine miroir. Toutefois, l’entretien doit être fait de manière soignée, tout comme un autre type de piscine afin de garder une belle qualité d’eau et garder votre piscine propre tout au long de sa période d’utilisation. 

Vous allez pouvoir voir dans cet article tous les conseils à appliquer pour permettre de garder une belle piscine propre et saine ! En effet, si vous ne faites pas d’entretien régulier, vous pourrez voir apparaître des algues, des champignons, des bactéries et cela peut devenir dangereux si vous vous y baignez. 

entretien-piscine-tubulaire

Entretien quotidien manuel 

Un entretien régulier de votre piscine est très important pour qu’elle reste propre. Pour cela, il vous faudra un peu de matériel: 

  • Epuisette
  • Balai pour piscine 
  • Un aspirateur spécial piscine ou robot de piscine (facultatif) 
  • Bâche de protection
  • Produits d’entretien

Ainsi, voici les étapes que vous devrez réaliser quotidiennement : 

  • Grâce à l’épuisette, enlever les impuretés accumulées dans la piscine. Cela peut être des petits bouts de feuilles, des insectes morts ou encore d’autres résidus. Cela permettra d’enlever “le gros” des saletés. 

  • Une fois que cette étape est réalisée, vous pouvez vous procurer un aspirateur de piscine ou encore un robot de piscine pour permettre d’enlever tout le restant des impuretés que vous n’aurez pas pu avoir avec l’épuisette. Ces appareils sont coûteux mais ils sont très efficaces pour maintenir votre piscine propre. 

Sinon, vous pouvez tout à fait prendre un balai pour piscine et frotter les parois et le sol afin d’enlever les impuretés collées.

  • Pour empêcher que les impuretés ne reviennent chaque jour, vous pouvez mettre une bâche de protection une fois que vous n’utilisez plus votre piscine. Cela limitera l’installation de saletés et donc vous n’aurez pas besoin de nettoyer pendant des heures chaque jour 🙂 

  • Enfin, vous pouvez aussi vous procurer des produits spécialement conçus pour la piscine, pour enlever les algues par exemple ou faire hiverner votre piscine au lieu de la vider et la ranger après chaque saison.

A savoir : pour le nettoyage de votre piscine, veillez toujours à ne pas dégrader le liner de votre piscine pour pouvoir la garder en bon état plus longtemps. 

Filtrage de l’eau 

L’eau de votre piscine peut rapidement changer de couleur et se faire coloniser par des algues si vous ne l’entretenez pas bien. En effet, les piscines tubulaires sont généralement moins grandes et contiennent donc moins d’eau. Ainsi, la chaleur transmise par le pourtour de la piscine sera plus importante et pourra contribuer à la prolifération de ces impuretés. 

Pour éviter ce genre de souci, il est donc conseillé de filtrer l’eau de votre piscine. Vous pouvez le faire chaque jour si vous vous y baignez régulièrement voire quotidiennement. 

Normalement, sur toutes ces piscines, vous disposez déjà d’un système de filtration. C’est le skimmer qui permet de faire le filtrage de l’eau et d’enlever les résidus qui flottent. Ensuite, un système de pompe aspire l’eau et l’emmène ensuite vers le second élément de filtration de l’eau qui n’est autre que le filtre. Veillez donc à nettoyer ces éléments régulièrement pour que leur efficacité ne s’amoindrisse pas. 

Traitement de l’eau

Si l’entretien quotidien et le filtrage de l’eau ne sont pas suffisants pour maintenir une belle qualité de l’eau, alors il faudra penser à effectuer un traitement de cette dernière. 

En général, vous devez d’abord vérifier le taux de chlore de l’eau ainsi que son PH pour voir s’il faut rajouter un traitement. 

  • Le chlore est très efficace pour rendre l’eau pure mais il faut savoir bien le doser et ne pas trop en mettre car cela peut irriter la peau. 

  • Le PH de l’eau doit être neutre car si elle est trop acide, cela peut être dangereux pour la santé. 

Vérifiez le taux de chlore et le PH à l’aide de bandes colorimétriques. 

A savoir : le taux de chlore doit être compris entre 1 et 2 milligrammes par litre et le PH entre 7,2 et 7,4.

Après vérification de ces éléments, voici ce que vous pourrez faire pour traiter votre eau : 

  • Rajouter du chlore dans l’eau si elle présente des algues, champignons ou autres bactéries. Les pastilles se diffusent dans l’eau et permettent de désinfecter la zone. 

  • Rajouter du brome dans la piscine pour limiter l’acidité de l’eau mais aussi pour la désinfecter. Il est aussi efficace que le chlore et a l’avantage de ne produire aucune irritation aux personnes souhaitant se baigner si jamais la dose est un peu plus forte que ce que cela devrait être. Il reste aussi efficace en cas de variation de la température de l’eau ou d’UV.

  • Rajouter de l’oxygène actif pour détruire les algues et autres matières organiques. C’est un produit naturel et écologique, qui ne vous irritera pas, mais qui devra être souvent utilisé pour être efficace. 

  • Ajouter de l’électrolyse de sel qui permet de fabriquer du chlore naturel. Cependant, il faut un filtre spécial et donc cela est plus coûteux mais vous économiserez ensuite sur l’achat de chlore.

Voici également d’autres articles qui pourraient vous intéresser pour votre piscine tubulaire :