Sur quoi poser une piscine tubulaire ?

La piscine tubulaire s’impose comme étant la plus simple et la plus facile à mettre en place dans un jardin. Toutefois, comme pour toutes autres piscines (enterrées ou non), vous devez préparer la surface avant la pose. Nous allons pouvoir apporter des éléments de réponses et ainsi vous proposer une installation durable qui va vous apporter un confort de baignade et une durée de vie plus longue de votre piscine hors-sol.

Qu’est-ce qu’une piscine tubulaire ?

Il s’agit d’une piscine qui va être posée à même le sol sur votre terrasse ou dans le jardin. La particularité est qu’elle est composée d’une poche en PVC entourée de tubes en acier pour solidifier l’ensemble. L’armature peut être visible ou bien cachée par une structure en bois ou un autre processus pour donner du charme supplémentaire à cet objet prisé en été.

Ces articles peuvent vous intéresser : Découvrez comment habiller votre piscine tubulaire pour la rendre plus jolie et la réglementation à suivre sur l'installation de piscine !

Quelle est la meilleure surface pour poser une piscine tubulaire ?

Quelques règles fondamentales 

Avant de parler de la meilleure surface pour poser une piscine tubulaire, il faut tout d’abord respecter quelques éléments pour la pérennité de cette dernière. Il ne s’agit pas d’une notice d’installation mais plutôt d’une étape clé de la préparation pour trouver l’emplacement idéal chez vous.

  • Le sol doit être stable : La stabilité du sol est ce qui va garantir l’équilibre de la piscine pendant toute la saison. 
  • Le sol doit être plat : Afin d’avoir le même niveau d’eau à tous les endroits de la piscine, il est impératif d’installer la piscine tubulaire sur un espace entièrement plat.
  • Le sol doit être intact : Vous devez vous assurer qu’aucun élément ne peut nuire à la sécurité de votre structure. En effet, si le sol contient des cailloux, des racines ou encore des ronces, le socle de la piscine risque de se déformer voire de se déchirer.

Plusieurs précautions concernant la nature du terrain, l’emplacement ou encore le remplissage doivent être prises en compte.

Où dois-je poser ma piscine tubulaire ?

Concrètement, vous avez réellement deux grandes options qui s’offrent à vous pour l’installation d’une piscine de ce type.

  • Sur une terrasse en bois ou en béton : Si vous disposez déjà d’un terrain avec une terrasse ou une dalle en béton, il est fortement conseillé de l’installer dessus. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez réaliser des travaux pour pouvoir sereinement intégrer la piscine à votre quotidien. L’idéal est d’avoir une chape en béton pour pouvoir poser sa piscine hors-sol.
  • Sur une maille : Si vous ne souhaitez pas réaliser de travaux et que vous souhaitez la poser directement sur le gazon, il est possible d’utiliser une toile géotextile (ou un tapis de sol dans le pire des cas) qui permet d’assurer une protection contre la partie basse de la pelouse sans nuire au gazon. En revanche, assurez-vous d’avoir un terrain plat, de vérifier de temps en temps l’affaissement du bassin de la piscine hors-sol et vous assurez de la solidité du coffrage. Il est tout à fait possible d’enlever la terre sur le carré d’herbe nécessaire à l’installation de votre piscine afin d’y intégrer la maille puis d’y poser un gazon synthétique pour sublimer l’ensemble.

L’ajout de sable pour stabiliser et aplatir le terrain lors de l’installation d’une piscine tubulaire est-il une bonne idée ?

La dalle en béton et la terrasse comme support pour la piscine hors-sol peut s’avérer être complexe, parfois même coûteux. Est-il bon d’utiliser du sable pour stabiliser et aplatir le terrain ?

Cette solution fait débat, certains diront que le sable va s’affaisser avec le temps et par conséquent, créer un décalage au niveau de la piscine tandis que d’autres vont trouver cette solution intéressante pour effacer les imperfections de votre terrain. 

De notre point de vue, le sable est intéressant lorsqu’il vient en complément d’une installation légèrement enterrée. Il ne faut pas mettre le sable à même le sol car ce dernier va s’enfoncer et à terme être contre-productif. Dans l’idéal, vous pouvez combiner plusieurs techniques citées précédemment. 

  • Creuser un léger trou de quelques centimètres
  • Nettoyer la surface au sol de tous les débris nuisibles
  • Installer du sable sur toute la surface
  • Poser une toile ou un feutre géotextile