Hivernage d’une piscine tubulaire !

Vous avez décidé d’installer une piscine tubulaire pour votre jardin cet été, vous lui avez donné un bel espace, et arrivé au moment de l’automne, vous ne savez pas si vous devez la ranger, ou si vous pouvez la laisser dehors, comme une piscine classique (type piscine creusée ou piscine miroir). 

Et bien cela est tout à fait possible ! En effet, il peut être assez fastidieux de devoir ranger sa piscine dans sa boîte d’origine, surtout si vous avez customisé votre piscine lors de son installation avec de la moquette de pierre ou un autre habillage pour piscine pour la rendre plus jolie.

Dans cet article, vous allez donc apprendre comment hiverner votre piscine en quelques étapes simples. 

Cela est valable peu importe la marque de votre piscine : une piscine intex ou autres.

Quels sont les avantages d’hiverner votre piscine tubulaire ? 

Hivernage-piscine-tubulaire

La piscine tubulaire est plus connue pour être une piscine hors sol démontable que vous allez monter aux beaux jours et démonter lorsque l’automne arrive. 

Cependant, comme vous l’avez vu, il est tout à fait possible d’éviter de faire toute cette manœuvre et de laisser votre piscine dans votre jardin toute l’année. 

Vous aurez juste besoin de vous procurer quelques accessoires pour réaliser cette solution. 

Voici les avantages de faire hiverner votre piscine : 

  • Comme vous vous en doutez, vous n’aurez plus besoin d’effectuer le montage et démontage votre piscine extérieure tous les ans

  • Vous n’aurez pas non plus besoin de trouver un endroit pour stocker cette dernière dans votre garage par exemple, ce qui n’est pas toujours simple !

  • Vous ferez des économies d’eau car il ne faudra pas remplir la piscine chaque année 

  • Dès les premiers beaux jours du printemps, vous pourrez défaire votre bâche et profiter de votre piscine hors sol ! 

Il y a tout de même un ou deux inconvénients à prendre en compte lorsque vous décidez de pratiquer l’hivernage de votre piscine : 

  • L’eau devra être traitée toute l’année et non plus seulement une partie de l’année 
  • Le liner de la piscine sera plus sollicité, comme elle sera installée toute l’année et ce surtout si vous habitez dans une région où il fait très froid

Quand réaliser cette procédure ? 

Pour que votre hivernage soit réussi, il faut respecter une règle très importante : ne pas se lancer trop tôt dans la procédure. En effet, tant que l’eau de la piscine ne passe pas en dessous de 15 degrés, vous avez un risque que le produit d’hivernage ne soit pas efficace. 

Comment réaliser un hivernage ?

Un hivernage se réalise très simplement mais il faut un peu de matériel : 

Matériel

Certains accessoires peuvent être achetés, d’autres fabriqués ou déjà présents dans la boîte d’achat de la piscine. Vous pouvez aussi trouver un kit spécial sur internet.  

  • Des bouchons d’hivernage pour fermer les arrivées d’eau
  • Des flotteurs spécialement conçus pour l’hivernage ou des bouteilles d’eau en plastiques remplies au deux tiers 
  • Du Bayrol Puripool ou HTH Winterprotect : ce sont des produits d’hivernage spécialement pour les piscines 
  • Une couverture ou bâche de protection. Ne prenez pas une bâche à bulles car ce ne serait pas assez efficace

Etapes 

Maintenant que vous avez tous les ustensiles, vous pouvez passer à l’étape de la mise en place de votre piscine en mode hiver : 

  • Nettoyage du bassin : Il est nécessaire d’enlever toutes les saletés et les impuretés présentes dans votre bassin pour qu’il soit bien propre. Vous pouvez prendre un robot aspirateur spécial piscine si vous en avez un ou sinon il faudra un peu d’huile de coude et le faire avec une épuisette ! 🙂 Ensuite, vous pourrez frotter le sol et les parois du liner pour supprimer tout ce qu’il reste comme saleté. Si cela ne part pas correctement, il est possible d’ajouter un traitement qui permet le décollement des impuretés. Pensez toujours à enlever tout ce qui aura pu se décoller.

  • Après ça, vous pouvez passer à la phase de contrôle de la piscine pour vérifier si le PH est neutre 

  • Cette étape ne concerne que ceux ayant un système de filtration
    • Soit vous ne touchez pas à l’eau du bassin mais vous prenez un risque d’avoir des fuites au cours de la saison
    • Soit vous videz une partie de l’eau pour ne garder qu’un tiers de la capacité, c’est-à-dire qu’il faut que l’eau se situe en dessous des buses de sortie et d’arrivée de l’eau 

  • Appliquez les bouchons d’hivernage avec précautions pour isoler la piscine 

  • Défaites les tuyaux accrochés et le système de filtration. Pensez bien également à nettoyer le système de filtration et à le détartrer avant de le laisser se reposer pour l’hiver. 

  • Vidangez la pompe et les tuyaux avant de les ranger.

  • Mettez le produit d’hivernage dans l’eau. Cela permettra d’éviter la formation d’algues ou autres parasites. Vous pouvez aussi ajouter un produit anti-calcaire.

  • Utilisez les flotteurs d’hivernage ou vos bouteilles : cela va permettre d’éviter d’abîmer le liner et de faire de gros dégâts en cas de gel durant l’hiver. En effet, ces flotteurs vont annuler la pression de l’eau sur les parois de la piscine.

  • Lorsque toutes ces étapes sont terminées, vous pouvez finir par mettre la bâche de protection 

  • N’oubliez pas de ranger toutes les accessoires dans un endroit sec et à l’abri du gel  comme le système de filtration, l’échelle ou encore votre épuisette

  • Au cours de l’hiver, vous devrez surveiller l’eau de votre piscine de temps en temps : PH, couleur et hauteur, pour voir si le traitement que vous avez mis fonctionne encore et s’il n’y a pas de fuites

A savoir : vous pourrez enlever la bâche de la piscine lorsque la température de l’eau dépassera les 15 degrés.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :