Comment monter un mur en parpaing ?‍

Un mur de parpaings peut être un excellent ajout à votre propriété pour un certain nombre de raisons différentes. Leur construction est relativement peu coûteuse et ils présentent également de nombreux autres avantages. Vous constaterez qu’il existe de nombreuses façons d’utiliser ces murs, mais la plus populaire est sans doute de les ajouter pour délimiter une maison de celles des voisins. Cela peut s’installer autour d’un espace extérieur tel qu’un jardin ou un patio afin d’avoir une miniclôture. Un mur en parpaings contribuera à empêcher les intrus indésirables d’accéder facilement à votre espace extérieur privé, tout en vous permettant d’accéder à l’intérieur par différentes portes si vous en avez besoin. Ils ne sont pas particulièrement difficiles à construire, mais il est important que vous preniez d’abord les bonnes précautions.

Un mur de parpaing avec du ciment et des joints

Comment délimiter un mur en parping ?

Avant de commencer à construire le mur, il est important de le délimiter. Il est probable que vous construisiez le mur sur un terrain plat, mais ce n’est pas toujours le cas. Il est important de déterminer le niveau du sol afin de construire le mur au bon niveau. Si vous ne le faites pas, le mur risque de ne pas être au bon niveau, ce qui pourrait causer des problèmes à l’avenir. Il est préférable de demander l’aide d’un professionnel (maçon) si vous ne savez pas comment procéder. Si vous construisez le mur contre une limite de propriété, vous pouvez également vérifier si vous devez obtenir une autorisation ou non. Vous allez probablement construire sur votre propre terrain, mais vous devez tout de même vous assurer que vous n’empiétez pas sur le terrain du voisin.

Posez les fondations

Avant de commencer à construire le mur en parpaings, il est important de poser correctement les fondations. Vous devrez d’abord poser une couche de pierres au bas du mur. Il est préférable d’utiliser des pierres plus petites, d’une taille de quelques centimètres, afin que les plus gros parpaings puissent reposer dessus. Si vous construisez le mur sur une pente, il peut être judicieux de placer quelques pierres au bas du mur à différents niveaux afin que les parpaings puissent s’y appuyer. Vous devrez ensuite poser une couche de béton, en vous assurant que les pierres et le béton sont de niveau. Il est important que vous vous assuriez que les deux couches sont correctement mises à niveau, car elles constitueront la base du mur et aideront à maintenir les parpaings à niveau.

Créer votre mortier ou béton

Une étape primordiale lors de ces travaux est la création d’un mortier pour maintenir l’ensemble des parpaings. Vous allez avoir besoin d’un volume de ciment, pour trois volumes de sable et un demi-volume d’eau. 

Dans un premier temps, vous allez devoir mélanger les éléments à sec dans un bac à gâcher ou un autre support suffisamment grand pour pouvoir mélanger ensuite. Pour mélanger, le mieux est d’utiliser un outil appelé truelle ou une pelle lorsque la surface du récipient est importante.

Maintenez, creusez un petit trou au milieu de votre mélange afin d’y déposer de l’eau. Vous allez progressivement remuer votre ciment, gravier, sables et autres ingrédients jusqu’à l’obtention de la consistance. Attention à l’utilisation de l’eau qui est abondance peut nuire à la qualité de votre mortier / béton et ainsi fragiliser ce dernier.

Installation des parpaings

Si vous construisez le mur en parpaings, une fois la base posée, l’étape suivante consiste à installer la première couche de parpaings. Vous devez vous assurer qu’ils sont au bon niveau et qu’ils s’emboîtent bien les uns dans les autres, afin que le mur tienne bien et ne s’écroule pas. Continuez ensuite à ajouter les parpaings somme forme de rangée, en vous assurant qu’ils sont au même niveau les uns par rapport aux autres, afin que le mur reste droit et vertical. Lorsque vous arrivez au sommet du mur, vous devez installer une chape sur le mur, qui peut être faite de parpaings ou d’autres matériaux. Cela permettra de sécuriser le mur et de le protéger contre tout dommage éventuel, en particulier contre les intempéries.

Élévation et finition

Après avoir installé les parpaings au sommet du mur, vous voudrez les mettre à niveau les uns par rapport aux autres pour vous assurer que le mur est parfaitement droit. Pour ce faire, placez un long morceau de bois le long du haut du mur et tapez les parpaings contre lui. Une fois que les parpaings sont de niveau, vous pouvez procéder à leur finition. Vous pouvez dans un premier temps mettre de l’enduit et ensuite envisager de peindre le mur, bien que cela ne soit pas indispensable. Vous pouvez également ajouter un peu de garniture sur le haut du mur pour le terminer et lui donner un peu plus d’allure.