Comment huiler un parquet ?

Votre parquet est terne et vous ne savez pas quoi faire pour lui rendre tout son éclat ?

Vous pouvez opter pour le huilage du parquet qui est une technique permettant de protéger votre parquet mais aussi de le rendre plus beau. D’autres techniques existent comme la vitrification de parquet, mais celle-ci va seulement réaliser un film protecteur sur le parquet alors que huiler son parquet permet de le protéger, le nourrir, et surtout l’imperméabiliser. 

Vous allez voir dans cet article qu’il ne faut pas être un professionnel pour réaliser le huilage de son parquet et qu’il est possible de le faire en quelques étapes simples. 

Pour quel parquet et pourquoi huiler un parquet ? 

Tout d’abord, il faut savoir que vous pouvez huiler à peu près tous les types de parquet. Que ce soit un parquet en bois brut, en bois massif ou déjà huilé, cela ne posera pas de problème. Cependant, si votre parquet a été précédemment ciré ou vitrifié, il y aura plus de préparation à prévoir avant d’appliquer l’huile. 

Comme mentionné précédemment, l’application de cette huile sur votre parquet va permettre de le protéger des attaques du quotidien : les pas répétitifs, les tâches, l’eau… Vous avez donc tout intérêt à réaliser ces travaux pour garder plus longtemps et en bon état votre parquet. En effet, une rénovation de parquet en bois ou une rénovation d’escalier en bois, car vous pouvez appliquer les mêmes techniques aux deux environnements, sont beaucoup plus longs. 

A savoir : si vous comptez huiler votre parquet, sachez qu’il faut en moyenne une journée entière pour une pièce de 20m2. 

Ustensiles nécessaires

  • Spalter pour huiler
  • Ponceuse ou Papier de ponçage 40, 60 et 100 
  • Aspirateur
  • Chiffon
  • Dégraissant type acétone pour les parquets anciennement cirés ou exotiques
  • Un mélangeur : grande cuillère, bâton de bois… 
  • De l’huile pour parquet 

Étapes du huilage du parquet 

Choix de l’huile

Avant de commencer le travail sur le parquet, vous devez choisir votre huile. Il en existe différents types : teintées, cirées, écologiques… 

Cela sera en fonction de vos goûts et donc de ce que vous souhaitez donner comme couleur à votre parquet. 

Cependant, si vous avez un parquet brut ou bâton rompu, vous aurez l’embarras du choix si vous souhaitez teinter le parquet. En effet, ce sont des parquets de couleurs claires, qui supporteront donc beaucoup plus de teintes différentes. 

Préparation du l’environnement de travail

Avant de commencer le huilage du parquet, il faut bien évidemment préparer la pièce et respecter quelques conditions : 

  • Le mieux est d’être dans une pièce où la température ne dépasse pas 25 degrés et ne descend pas en dessous de 12 degrés. 

  • N’oubliez pas de bien ventiler la pièce concernée, sans faire pour autant de courants d’air afin d’optimiser le séchage de l’huile.

  • Vérifiez que le taux d’humidité n’est pas trop excessif car le bois ne doit pas avoir un taux d’humidité qui excède 10%.

Préparation du sol 

La préparation du parquet est une étape indispensable si vous voulez avoir un résultat optimum. Tout d’abord il faut bien passer l’aspirateur afin d’enlever toute la poussière accumulée. 

Rebouchage des trous et élimination des taches

Cette étape est importante. En effet, comme pour réaliser la peinture sur un mur, vous devez enlever les défauts avant de passer à la peinture. Et bien c’est la même chose pour le huilage du parquet afin d’éviter d’avoir des défauts à la fin de la réalisation. Si vous avez des petits trous dans votre parquet, vous pouvez les reboucher avec de la pâte à bois

Si vous avez des taches noires ou autres types de tâches, il faut bien sûr les enlever avant. Vous pouvez consulter cet article complet sur le nettoyage du parquet noirci ou tâché. Un des produits clés de ce nettoyage est le savon noir. En effet, le savon noir, qui peut être aussi utilisé pour d’autres types d’entretien dans la maison, est un produit écologique et idéal pour ne pas agresser votre parquet. 

Ponçage du parquet 

Lorsque la première étape est terminée, vous pouvez passer au ponçage du parquet

Cela est une étape obligatoire car elle permet d’éliminer les surplus de pâte à bois si vous avez bouché des trous, mais surtout le ponçage du parquet permet d’éliminer l’ancien revêtement : huile, cirage ou encore vitrificateur.

Pour les parquets anciennement cirés ou vitrifiés, poncez votre parquet à blanc. Le mieux est de poncer d’abord avec de gros grains (à 40 puis 60) et d’ensuite polir avec un grain plus fin de 100 par exemple. 

N’oubliez pas de passer une nouvelle fois l’aspirateur après cette étape. 

A savoir : pour les parquets exotiques ou anciennement cirés, vous pouvez également dégraisser le parquet après le ponçage en utilisant de l’acétone et un chiffon. 

Huiler le parquet 

Une fois la préparation du parquet terminée, vous allez pouvoir passer au huilage du parquet. 

  • La primaire : C’est une étape indispensable avant le huilage du parquet. Aussi appelé fondur, ce produit incolore va permettre de faciliter l’application de l’huile, et d’en économiser lors de l’application tout en protégeant le bois de l’eau ou de la graisse. Vous pouvez l’appliquer avec un spalter.

  • La première couche : Avant d’appliquer le produit, pensez bien à le mélanger. A l’aide du spalter, appliquez une première couche d’huile sur le parquet dans le sens des lames. Une couche fine suffit. Au fur et à mesure de l’application de l’huile, pensez à essuyer le parquet avec un chiffon en faisant des cercles pour éviter un surplus de produit. 

Comptez une heure environ pour le séchage entre les deux couches. 

  • La seconde couche : C’est le même procédé que pour la première couche. Pour un meilleur résultat, vous pouvez même légèrement égrener la surface avant le passage de la seconde couche.

Séchage du parquet

Une fois le passage de l’huile terminé, vous devez compter 48h de séchage

Conseils après le huilage 

  • Le huilage du parquet est à refaire en moyenne tous les ans

  • Vous pouvez appliquer une huile d’entretien pour protéger le parquet tout au long de l’année. Cela s’applique avec un chiffon microfibre ou une serpillère à poils doux.

  • Veillez à ne pas abîmer le parquet pendant les 7 à 10 jours qui suivent l’application du produit car la dureté définitive du bois ne sera atteinte qu’après cette période. 

  • Évitez de mettre des tapis au sol, mettez des tampons sur les pieds de vos meubles, ne les traînez pas non plus lorsque vous les remettrez dans la pièce. 

  • Ne renversez pas de liquide sur le sol ou si c’est le cas, essuyez vite pour ne pas laisser stagner le liquide.