Comment vitrifier son parquet ?

Maintenant que vous avez appris comment vitrifier votre escalier en bois, nous allons vous expliquer aujourd’hui comment procéder pour un parquet. Si vous n’avez pas encore lu ce précédent article, je vous invite à aller le lire si cela vous intéresse.

Pour rappel, l’application d’un vitrificateur pour son parquet est la technique la plus répandue en France, si son souhait est de garder l’effet naturel du bois et lui donner de l’éclat et de la brillance. En effet, la vitrification est en somme le fait d’appliquer un liquide durcisseur qui va protéger le parquet des passages quotidiens des occupants de la maison mais qui va aussi l’imperméabiliser contre de potentielles chutes de liquide dans votre pièce. Elle permet donc de réaliser une protection sur un parquet neuf ou de rénover un parquet un peu plus ancien.

Si vous demandez quelle est la différence entre un vernis pour son parquet et réaliser une vitrification de parquet, cela est très simple. Le processus d’application est assez similaire car vous devez appliquer le produit sur les surfaces en bois. Cependant, le vernis a une durée de vie assez courte comparativement au vitrificateur et il s’écaillera au fil des années, ce qui n’est pas vraiment esthétique.

Maintenant, passons aux choses sérieuses et à la rénovation du parquet ! Tous nos conseils sont dans cet article !

Etape 1 : Choix de son vitrificateur

Cette étape est importante car plusieurs critères sont à prendre en compte :

  • Sur le marché, il existe trois types de finition pour votre parquet : mat , brillant ou incolore.

  • Par la suite, vous aurez encore le choix entre deux vitrificateurs selon le passage qu’il y aura dans la zone traitée. Choisissez un produit bi-composant dans les pièces de la maison où il y a le plus de passages comme l’escalier ou la cuisine, et un produit mono-composant dans les espaces peu fréquentés.

  • Enfin, vous aurez le choix entre un produit aqueux ou en résine polyuréthane. Préférez l’utilisation du premier car il ne dégage pas d’odeur lors de l’application et il est plus écologique car il ne dispose pas de solvants.

Etape 2 : Matériels nécessaires

Pour ce qui est du matériel à avoir avec soi lors de la réalisation de ce projet, nous vous les détaillons ci-après :

  • Du matériel pour le ponçage : des feuilles à grains abrasifs pour une réalisation à la main ou une ponceuse électrique pour que cela soit plus rapide
  • Un aspirateur
  • Un seau
  • Un bâton pour mélanger ou un mélangeur si vous en avez un
  • Une brosse : un spalter

Etape 3 : Préparation du bois

Nettoyage

Avant de commencer l’application du produit, il faut nettoyer le parquet de toutes les poussières ou saletés qu’il a pu accumuler. Pour cela, utilisez simplement votre aspirateur. Vous devez aussi enlever les taches présentes sur votre parquet. Nous avons un article dédié sur ce sujet afin de vous aidez à vous débarrasser de ces tâches ou d’un parquet noirci. Ensuite, passez à l’étape du lessivage de parquet en mélangeant de l’eau avec un produit contenant de la soude comme le saint Marc ou alors du savon noir.

A savoir : pour les parquets anciens ayant des restes de cire, huile ou peinture, il faudra utiliser en plus un décapant pour parquet afin d’enlever tous les résidus.

Ponçage

Quand tout cela sera terminé, vous pourrez passer au ponçage du parquet afin de le mettre à nu pour qu’il puisse bien boire le produit que vous appliquerez par la suite. Il permet également de réparer quelques petites cassures sur le parquet, s’il y en a. N’hésitez pas à utiliser une ponceuse d’angle pour les coins de votre pièce ou le long des plinthes.

Repassez un coup d’aspirateur pour enlever les poussières dues au ponçage et voilà !

A savoir : sur votre parquet, si vous avez des lames abîmées avec quelques trous ou des fentes, nous vous conseillons de les reboucher avant de faire une vitrification pour qu’il redevienne comme neuf.

Maintenant que cela est fait, vous serez prêt pour la rénovation de votre parquet !

Etape 4 : Application de la sous-couche

L’application d’une sous-couche est une étape indispensable pour que le vitrificateur tienne dans le temps et accroche mieux à votre parquet.

Vous devez donc appliquer un produit nommé fondur sur la totalité de la surface à traiter.

Laissez sécher pendant 4h environ, poncez légèrement pour voir si la sous-couche est bien sèche et aspirez de nouveau.

A savoir : pour une meilleure adhérence du produit lors de la vitrification, il est préférable de réaliser une seconde couche pour cette sous-couche.

Etape 5 : Réalisation de la vitrification

Préparation du produit

  • Prenez votre produit et agitez-le avant de le verser dans votre seau.
  • Mélangez le produit dans le seau avec un bâton ou un mélangeur pour que cela soit bien homogène

Il a tout de même quelques précautions à prendre :

  • Ne pas avoir allumé le chauffage le jour de la vitrification, surtout s’il faisait froid dans la pièce. En effet, cela peut provoquer une condensation de l’humidité et donc une diminution de l’efficacité du produit appliqué : mauvais durcissement, moins de résistance à l’usure…

  • Ne pas dépasser une température de 25 degrés dans la pièce où vous allez appliquer le produit

  • Ouvrir les fenêtres pour permettre une aération optimale

  • Porter un masque lors de l’application, surtout si vous utilisez un vitrificateur en résine polyuréthane.

Passage du vitrificateur

Voici la procédure à suivre pour obtenir un beau parquet :

  • Application d’une première couche grâce au spalter. Vous pouvez aussi prendre un rouleau si vous trouvez cela plus pratique.

  • Séchage pendant 12h minimum mais cela peut dépendre en fonction des indications présentes sur le pot du produit.

  • Égrenage de la surface pour avoir une finition lisse. C’est un ponçage léger que vous devez réaliser.

  • Dépoussiérage : passage d’un chiffon doux humide s’il n’y a pas beaucoup de poussière ou de l’aspirateur

Vous devrez réaliser ce processus une seconde fois pour avoir un meilleur résultat qui dure dans le temps.

A savoir : vous pourrez remettre vos meubles 48h après la fin du processus et il faudra compter 10 jours en moyenne pour vos tapis. Faites attention également lors de cette période de ne pas tirer les chaises ou marcher en talons par exemple, pour ne pas abîmer votre sol. Vous pouvez aussi penser à mettre des patins sur vos meubles lourds pour ne pas laisser de marques sur le parquet.

Etape 6 : Entretien de son parquet vitrifié

Après avoir vitrifié votre plancher, son entretien deviendra plus simple. Il faudra réaliser un entretien régulier mais vous n’aurez pas besoin de beaucoup de produits. Voici les solutions qui s’offrent à vous :

  • Passer simplement le balai et une éponge humide s’il y a une petire tache à un endroit
  • Utiliser une serpillière légèrement humide pour enlever poussières, saletés et taches
  • Utiliser un balai microfibre sera parfait également
  • Utiliser des produits nettoyant doux.

Toutefois, évitez d’utiliser des détergents ou de la javel pour le nettoyer car ce n’est pas ce qui lui convient le mieux.

A savoir : Une nouvelle vitrification sera à prévoir 10 ans après car le parquet une fois traité devient très résistant à l’usure.