Taux d’endettement maximum : Comment le calculer ?

Lorsque vous envisagez de demander un ou des crédits immobiliers (ou autre crédit) à votre banque ou à un courtier, il est important de connaître votre taux d’endettement et surtout son maximum. En effet, le plus important lorsque nous souhaitons obtenir des financements pour la réalisation d’un projet tel que l’achat d’une maison ou l’achat d’une voiture, c’est de savoir le montant que nous pouvons allouer à ce projet pour déterminer sa faisabilité sur un court, moyen ou long terme.

Taux d’endettement, de quoi s’agit-il ?

Le taux d’endettement correspond à la partie de vos revenus que vous pouvez utiliser pour payer les mensualités sur un prêt souscrit auprès d’une banque. Ce montant peut être plus ou moins important en fonction de votre situation. Dans cet article, vous verrez comment déterminer votre taux d’endettement et les modalités en fonction de votre profil d’emprunteur.

Un taux d'endettement pour l'achat d'une maison

Quelle est la méthode pour estimer votre taux d’endettement maximum ?

Pour calculer votre taux d’endettement maximum, il suffit de considérer l’ensemble de toutes vos mensualités actuelles plus l’ensemble de vos charges fixes (loyer, énergie, voiture…). Le résultat est multiplié par 100 et divisé par l’ensemble de vos revenus (salaire, revenus locatifs…). 

Le taux d’endettement maximal légal est de 33 %. Nous allons vous expliquer ci-dessous un calcul simple afin de déterminer votre capacité d’emprunt auprès de votre banque.

Par exemple, si vos revenus (R) s’élèvent à 3000 euros nets par mois et vos charges mensuelles (C) à 800 euros.

Vos mensualités (M) pourraient s’élever à (M + C) x 100 = Taux d’endettement

R ou M = 3000 x 0,33 – 800 =1000 – 800 = 200 euros hors vos dépenses.

Le montant des dépenses quotidiennes (nourriture, habillement, santé, loisirs…) sont estimées aux 2/3 de vos revenus soit ici 2000 euros pour le « reste à vivre ».

D’après ce calcul, il existe donc une possibilité de mensualité de 200 euros après déduction des charges. 

De cela, vous devez encore déduire les frais liés à un prêt (assurance de remboursement, impôts, immobilier…).

Vous pourriez donc faire une estimation avec votre banque du montant maximum du prêt auquel vous pourriez prétendre avec cette capacité d’emprunt, en fonction de la durée souhaitée pour le prêt, de l’assurance choisie, etc. 

Cependant, ici la somme de 2000 euros pour le reste à vivre est assez confortable. Cela permet d’augmenter les mensualités sans que le total de celles-ci et les charges ne dépassent les 35 % des revenus.

Dans l’exemple, 3000 x 35/100 = 1050 euros. Les mensualités pourraient s’élever à 250 euros avec 800 euros de charges fixes et 1950 euros pour vivre. Lors d’une demande de simulation de votre capacité d’emprunt pour obtenir votre crédit, il n’est pas forcément nécessaire d’atteindre le montant maximum de ce que vous pourriez payer chaque mois. Vous pouvez tout à fait choisir un montant intermédiaire, mais avec un remboursement sur une plus longue durée, afin de ne pas vous pénaliser et de ne pas prendre de risque. 

Vous pouvez également faire un simulation directement en ligne pour connaître votre taux d’endettement potentiel si les explications ci-dessus ne sont pas claires. 

Comment profiter d’un taux d’endettement suffisant ?

Pour des revenus plus confortables, ce taux d’endettement peut atteindre 38 %. Ce seuil est augmenté car les banques souhaitent éviter les situations à risque donc donneront toujours plus de poids aux dossiers ayant des situations plus régulières et confortables.

Plus le niveau de vos revenus est élevé, plus la banque est assurée de vos remboursements pour le crédit souhaité. En effet pour emprunter, les banques regardent toujours vos revenus (salaire, revenu immobilier) et vos dépenses afin de pouvoir être sûre qu’elle ne perdra pas d’argent en vous en prêtant.

De même, si vous pouvez justifier d’une épargne ou d’un apport personnel important (donation, héritage, aide d’un proche, revenus supplémentaires, etc), cela rassurera d’autant plus les banques. 

Vous pouvez aussi emprunter avec une autre personne (conjoint, PACS, membre de la famille) pour pouvoir augmenter votre capacité d’emprunt. Vous devenez co-responsable pour le crédit, soit à part égale, soit avec un pourcentage différent pour chacun. En effet, le salaire peut être différent, l’apport également et donc le taux d’endettement le sera aussi.

Si vous disposez de biens importants comme une maison, ils serviront alors de garanties pour ce projet. En cas d’hypothèque, c’est un notaire qui s’occupe du dossier avec de gros frais supplémentaires.

Si les revenus sont trop modestes, le taux d’endettement est limité à 30 %.

En général, une banque estime que vous devez disposer au minimum de 1200 euros par mois (charges non incluses) pour un couple. Comptez 300 euros en plus par personne supplémentaire. Une personne seule doit avoir au minimum 800 euros hors charges fixes pour ses dépenses quotidiennes.

Attention, au-delà d’un taux d’endettement de 50 %, l’emprunteur est considéré en surendettement et les possibilités d’obtenir un nouveau prêt sont réduites voire impossibles. La banque n’autorise pas la validation d’un emprunt si votre dossier n’est pas favorable. Il faudra donc pouvoir trouver d’autres moyens de financement pour obtenir un crédit (que ce soit immobilier ou pour une voiture par exemple)

Nous vous conseillons de terminer rapidement les petits prêts en cours dans la mesure du possible ou de trouver d’autres sources de revenus afin d’améliorer votre dossier. Essayez de restreindre les dépenses excessives et de suivre les recommandations gratuites d’un service social compétent. Plus votre dossier sera complet, plus les banques seront rassurées et vous soutiendront dans votre projet. 

Une autre possibilité est de regrouper l’ensemble de vos prêts (consommation, voiture, personnel) sous un seul crédit. Cela augmente la durée, réduit les mensualités avec un taux renégocié plus faible. Vos charges mensuelles sont allégées et vous avez accès à de nouveaux projets (immobilier le plus souvent) ou vous pouvez vivre un peu plus à l’aise.

Voilà, nous espérons que cet article répond à vos questions sur le taux d’endettement.