Comment sécuriser un escalier pour sénior ?

Votre maison possède un ou plusieurs escaliers ? Cet élément indispensable peut devenir un problème majeur en prenant de l’âge. En vieillissant, les problèmes d’équilibre, de vue et les difficultés à marcher rendent un escalier dangereux. Il est donc important de sécuriser votre escalier dès que possible. Suivant votre condition physique, différents types d’aménagement sont envisageables.  

Une dame dans les escalier de sa maison

Installer une main courante solide 

La première des solutions consiste à installer une rampe, ou main courante, qui soit très solide. Lorsque l’on rencontre des difficultés à monter un escalier, on s’appuie fortement sur la rampe. Il faut que celle-ci résiste à de fortes sollicitations. Suivant la configuration de votre escalier, il peut être judicieux de placer une main courante de chaque côté de l’escalier pour pouvoir vous aider de vos deux bras et avoir un meilleur équilibre.

Poser des bandes antidérapantes sur les marches

La plupart des escaliers ont un revêtement lisse, qui peut être très glissant. Pour éviter de glisser sur une marche, la solution la plus simple et efficace est de poser des bandes antidérapantes sur le nez de marche. On en trouve aujourd’hui des versions assez esthétiques, qui ne dénaturent pas votre escalier.

Installer un escalier sur rail pour personne à mobilité réduite

Dans un cas d’incapacité à gravir l’escalier, il faudra installer un monte-escalier. Il en existe de différentes configurations pour s’adapter à différentes formes et hauteurs d’escalier. Ainsi, vous pouvez adapter ce type d’équipement sur un escalier tournant, un escalier droit, un escalier étroit, et même un escalier en colimaçon. 

Un monte-escalier permet de monter et descendre tout type d’escalier, confortablement assis sur un siège, et en toute sécurité. Les modèles les plus discrets utilisent un rail fin et robuste et un siège repliable pour prendre un minimum de place. 

Intégrer un éclairage LED dans les contremarches

Il arrive souvent que l’escalier soit situé dans un coin sombre de la maison. Le manque de lumière est un facteur de risque supplémentaire pour rater une marche. Il est donc judicieux de prévoir un éclairage pour cet escalier. Une solution moderne et discrète est d’installer des bandes LED autocollantes sur les contremarches. Ainsi, toutes les marches sont bien éclairées. Ce type d’éclairage évite les zones d’ombre et crée une ambiance chaleureuse dans l’escalier. Il faut toutefois disposer les bandes de façon à ne pas éblouir une personne qui monte l’escalier. 

Obtenir une aide financière pour l’installation d’un monte-escalier

Il est possible de bénéficier d’aides pour l’aménagement d’un logement à la suite d’une perte d’autonomie. L’aménagement d’un monte-escalier fait partie des travaux pris en charge. Ses aides peuvent prendre la forme de primes, de crédit d’impôts et de prêts à taux préférentiels. Il faut vous renseigner auprès du CCAS de votre commune, auprès de votre caisse de retraite, ou encore de votre département. Chaque organisme propose une aide en fonction de vos revenus et de votre région. Grâce à l’aide financière Habiter facile de l’Anah, par exemple, vous pouvez financer jusqu’à la moitié de vos travaux et être accompagné dans votre projet.