Le laurier rose peut-il tenir l’hiver ?

Le laurier rose est un arbuste qui vit habituellement sous le climat méditerranéen. Son nom scientifique est Nérium oleander et est classé dans la famille des Apocynacées et peut atteindre 2 m de hauteur. Son intérêt ornemental réside surtout dans sa durée de floraison d’avril à mi-octobre. Ses fleurs simples, doubles ou triples sont de couleur blanche, rose ou rouge. Mais cette plante résiste-t-elle sous un climat plus froid l’hiver avec un fort risque de gelées ?

L'entretien du laurier rose en hiver

Comment conserver le laurier rose en hiver ?

Le laurier rose aime les espaces ensoleillés bien aérés sur un sol bien drainé, riche en humus. C’est un arbuste qui ne supporte pas la sécheresse ni l’excès d’humidité.

Son entretien n’est pas difficile. Il vaut veiller à des arrosages adaptés à la température. En général, 2 ou 3 par semaine suffisent, mais il faut augmenter avec la chaleur. L’eau ne peut stagner. Le sol de terre et de terreau est disposé sur une couche de cailloux et de graviers. N’oubliez pas de fournir de l’engrais pour tomates ou pour le potager. Après l’hiver, vous pourrez tailler les tiges qui n’auront pas survécu.

Dans les régions plus froides comme le Nord ou l’Est de la France, surveillez le risque de gelée nocturne dès la mi-octobre. Espacez les arrosages progressivement. Cette période marque la fin de la floraison. Un laurier rose bien entretenu pourra bien affronter l’hiver.

Quand et pourquoi utiliser un voile d’hivernage ?

Dès l’automne, le paillage des pieds et la protection de la ramure par un léger voile d’hivernage (P17 pour 17 gr au m2) sont déjà de bonnes précautions. Cette règle vaut pour les arbustes au jardin ou les plantes en pot pour lesquelles le voile vient aussi recouvrir les racines. En journée, le voile peut être enlevé ou simplement ouvert.

En automne déjà, les gelées menacent plus gravement en régions froides. Il est temps d’envelopper les lauriers roses plantés au jardin avec du voile plus épais (voile d’hivernage P30 soit 30 gr par m2). Ce type de voile permet de maintenir 3 ou 4 °C de plus que les températures extérieures. Il laisse passer l’air, l’eau mais pas le vent. La température parmi les branches est plus constante. Le voile résiste aux rayons ultra-violets.

Les variétés plus sensibles au froid ou au gel et cultivées en pot seront rentrées à la serre non chauffée ou dans la véranda ou une pièce lumineuse et fraîche. Dans les régions au climat plus doux, les lauriers en bac peuvent rester sur la terrasse ou le balcon à l’abri du vent.  

 Quelle température supporte un laurier rose ?

Selon les variétés, les lauriers roses peuvent résister à des températures négatives de -5°C voire pour certaines  – 9 °C. Une petite couche de givre peut brûler les boutons et les feuilles qui se développent. La conséquence de cela est que ces dernières deviennent marron.

Toutefois, attention, de fortes gelées peuvent tuer les branches et les feuilles. Le laurier rose peut tout de même reprendre à partir des racines, mais elles sont plus vulnérables et une bactérie peut s’attaquer à celles-ci et provoque un jaunissement progressif.

Le jardinier doit surveiller les températures, l’humidité et le vent pour l’entretien des plantes de son jardin. Un gel sec est mieux supporté par le laurier rose qu’un gel avec humidité plus élevée. En régions au climat frais ou froid, il convient de maintenir ces précautions de paillage, d’arrosages restreints et du voile d’hivernage temps qu’il y a risque de gelée.

Cela est valable pour les plantes en pot ou en bac selon la taille de l’arbuste et surtout celles au jardin. En général, comptez jusqu’aux Saints de Glace (du 11 au 13 mai). Au printemps, en début de floraison, il faudra tailler les branches gelées à ras du tronc (=rabattre) à l’aide d’un sécateur. Coupez les branches avec les premières feuilles à 50 cm du tronc.

Rappelons que le laurier rose est très toxique. Il est indispensable de porter des gants, de longues manches et un pantalon. De plus, les outils comme le sécateur, l’ébrancheur (ou sécateur de force) la minigriffe ou la scie utilisés seront très bien nettoyés. Il en est de même pour le voile d’hivernage.