Comment bouturer un laurier rose ?

Vous désirez faire pousser du laurier rose dans votre jardin sans pour autant acheter une plante dans le commerce. Il existe de nombreuses variétés de laurier rose mais toutes peuvent être bouturées.

Vous allez apprendre dans cet article comment bouturer à partir d’une plante déjà existante.

Quel matériel ? 

Voici le matériel dont vous aurez besoin pour effectuer le bouturage : 

  • Un pot
  • Un verre d’eau
  • Un sécateur ou ciseau 
  • Un cutter ou un couteau bien aiguisé 
  • Du terreau, de préférence spécial bouturage 
  • Un morceau de charbon de bois (facultatif)

Quand bouturer ? 

Si vous voulez être sûr de réussir votre bouturage de laurier rose, le meilleur moment pour le faire est en août

Pourquoi ? C’est le moment où votre arbuste aura fini sa croissance et où il aura plus de chance de reprendre quand vous le remettrez en terre pour l’automne. 

Si vous ne pouvez pas le faire à cette période, il est tout à fait possible de réaliser le bouturage à partir du mois de juin et ce jusqu’au mois de septembre si les conditions météorologiques sont réunies.

Comment bouturer ?

Pour bouturer cette plante, il faut d’abord prélever la bonne bouture (le bon rameau). En effet, toutes les tiges de l’arbuste ne sont pas adaptées à cette technique. Il vous faudra prendre les rameaux (ou tiges) non fleuris, pas trop jeunes ni trop vieux. Il faut que le bois ne soit pas trop dur et que la tige mesure entre 15 et 20 centimètres de longueur. 

bouturer-laurier-rose

Une fois les branches cueillis sur l’arbuste grâce à votre sécateur ou votre ciseau, vous devez supprimer toutes les feuilles sur la base de la branche et ne laisser que les feuilles en haut de cette dernière. 

Ensuite, prenez le bas de la branche et effectuez une incision sur une longueur de quelques centimètres et une profondeur de quelques millimètres afin de faciliter l’apparition des racines sur votre bouture. Pour réaliser cette étape, prenez un cutter ou un couteau qui devront être bien aiguisés et stérilisés. Cela est important pour éviter de contaminer la bouture. 

Après cela, vous avez deux méthodes pour faire apparaître des racines sur votre bouture : 

Dans l’eau

La première technique consiste à tremper dans l’eau vos boutures afin qu’elle puisse développer des racines au fil des jours. Vous pouvez utiliser un bocal ou un vase pour les mettre.

L’eau devra être changée une à deux fois par semaine pour redonner des nutriments à votre jeune plante.

Une fois arrivé à une bouture pleine de racines, vous pourrez passer à l’étape de la mise en terre. Généralement, cela met entre 4 et 5 semaines pour faire assez de racines.

Passez par cette étape permet d’avoir plus de chances de réussite dans la bouture de votre laurier rose, mais vous pouvez tout à fait commencer par l’étape du passage en terre.

A savoir : Pour éviter que l’eau ne croupisse, mettez un morceau de charbon de bois dans votre eau.

Dans la terre

pot-laurier-rose

Si vous venez de réaliser l’étape de la mise en eau pour le développement des racines, alors voici la suite du processus : 

  • Préparez avec soin un pot rempli d’un bon substrat en choisissant de préférence un terreau aéré pour bouturage 
  • Creusez un trou
  • Prenez votre plant avec beaucoup de précautions car les racines sont encore fragiles à cette période et mettez le soigneusement dans le pot rempli de terreau. 

Si vous n’avez pas fait développer les racines dans de l’eau au préalable, alors vous devez également préparer un pot rempli de terreau et y mettre directement la bouture. Pour plus de réussite et de reprise de la plant, pensez à la tremper au préalable dans de l’hormone de bouturage. 

Pour que la plante puisse grandir et se développer dans ce nouvel espace, pensez bien à garder un bon niveau d’humidité dans le pot. Vous ne devez pas l’inonder au risque de noyer la plante et de la faire pourrir mais le sol doit toujours être humide. Ainsi, préférez un arrosage régulier. 

Mettez la également dans un endroit lumineux et chaud mais sans la mettre directement face au soleil pour éviter de griller les feuilles.

Quand planter en pleine terre ? 

Si vous avez bouturé votre plant pendant l’été et que votre bouture est maintenant en terre depuis l’automne et qu’elle a bien grandi, alors vous vous demandez sûrement quand vous pourrez la planter en pleine terre. 

En fonction de votre localisation, vous avez deux possibilités : 

  • Vous habitez dans un endroit où l’hiver est assez doux : Dans ce cas, vous pouvez installer votre plante en pleine terre en automne. 

  • Vous habitez dans un endroit où les hivers sont froids : Dans ce cas-là, préférez un rempotage dans un pot plus grand en automne si votre plante s’est bien développée. Il faudra installer votre laurier rose dans un milieu avec assez de lumière et assez frais mais sans pour autant qu’il ne puisse geler.
    Passé l’hiver, et tous le risque de gel, vous pourrez faire votre rempotage en pleine terre dans votre jardin ou dans un pot encore plus grand.

A savoir : pour le rempotage en pleine terre ou dans un plus grand pot, n’oubliez pas de mélanger de “l’ancienne terre” de l’ancien pot, avec du terreau car vos plantes auront besoin de beaucoup de nutriments. 

Pour ce qui est de l’arrosage : 

  • En hiver : attendez que le sol soit sec en surface avant d’arroser une nouvelle fois

  • Au printemps : préférez un arrosage régulier pour maintenir un bon taux d’humidité sans pour autant inonder vos racines.

rosier