Carrelage clipsable : simplifiez-vous la vie.

Le secteur du bâtiment innove et les matériaux s’adaptent aux nouvelles habitudes de consommation. Aujourd’hui, le besoin de réaliser des tâches de bricolage sans une intervention extérieure est souvent apprécié. Le carrelage clipsable répond parfaitement à cette demande puisque sa facilité de pose et son temps d’application rendent cette installation l’une des plus répandues ces dernières années. 

De quoi parle-t-on avec le carrelage clipsable ?

Comme vous l’avez certainement compris avec le terme très évocateur de “clipsable”, il s’agit d’un carrelage qui permet de clipser plusieurs morceaux de carrelage entre eux simplement à l’aide de support adapté.

En d’autres termes, vous n’aurez plus besoin de colle ou de joints pour mettre en place des carreaux de carrelage à votre domicile. Ce carrelage clipsable est particulièrement apprécié car il peut être posé directement sur des surfaces. Cela signifie que lors d’une rénovation, vous pouvez assembler les carreaux entre eux en les posant sur le sol existant. Il n’est pas rare de vouloir se séparer du balatum, du parquet ou des moquettes dans certaines pièces de la maison et le carrelage sans joints est certainement le plus rapide pour les remplacer. 

Comment poser un carrelage clipsable ?

Maintenant que vous savez que ce type de revêtement de sol peut facilement se mettre en place à votre domicile, découvrez comment poser un carrelage clipsable chez vous.

Premièrement, le carrelage est constitué de carreaux en PVC, de lames PVC ou de dalles en PVC. Comme pour toute installation, il est important de suivre quelques étapes pour maximiser ses chances de réussite.

  1. Ranger et nettoyer la surface sur laquelle vous allez déposer le nouveau carrelage.
  2. Assurez-vous que la surface de travail est plate. Vous avez une marge de 3mm sur 1 à 2 mètres, si l’écart est supérieur, nous vous conseillons d’uniformiser la zone avec un ragréage par exemple.
  3. Installer le premier carreau à partir d’un coin de votre pièce en vous assurant d’enlever les clips du ce morceau. Vous pouvez positionner des cales si nécessaire sur le bord de la paroi.
  4. Venez encastrer les morceaux les un après les autres en anticipant du mieux possible afin d’avoir des découpes précises pour disposer rapidement tous les morceaux.
  5. Vérifiez que votre carrelage est droit tout au long de la mise en place. Pour vous aider à disposer le carrelage, optez pour un maillot et une cale de frappe qui permet d’emboiter sans craindre d’abîmer le revêtement. 
  6. Une fois terminé, nettoyez et profitez de ce revêtement de sol.

Quels sont les avantages du carrelage clipsable ?

Comme nous vous parlons d’un matériau accessible pour tous les bricoleurs, vous vous doutez bien qu’il dispose d’avantages non négligeables. Dans le cadre d’une construction ou même d’une rénovation d’intérieur, ce revêtement de sol pvc est un atout pour rendre votre intérieur unique et design. 

Facilité d’utilisation

Quand nous nous lançons d’un projet de rénovation sans forcément avoir les compétences techniques pour le faire, nous apprécions grandement lorsque les éléments se passent bien. Avec le carrelage clipsable, il y a quelques points d’attention que nous avons vu plus haut dans la partie abordant la pose du carrelage mais mise à part ces étapes, l’assemblage est facile. 

En effet, il s’agit d’une solution simple qui consiste à venir emboîter grâce aux encoches et les lamelles les différents morceaux entre eux. Le résultat final est satisfaisant et ressemble à ce que l’on pourrait obtenir avec un carrelage classique : morceaux soudés les uns aux autres et un espacement idéal entre ces derniers. Les finitions sont soignées et la seule contrainte est vraiment de prévoir les bonnes découpes.

Rapidité d’utilisation

En optant pour un carrelage encastrable, vous pouvez compter sur une durée de mise en place 2 fois inférieure à celle d’un carrelage classique. En effet, en seulement quelques heures, votre nouveau revêtement sera près à l’usage.

Pas de travaux

Comme la solution est simple et rapide, ce revêtement vous permet de ne pas réaliser de gros travaux avant de pouvoir le mettre en place. Il vous sera utile d’avoir quelques ustensiles de bricolage (cutter, plinthes et appareil pour les découpes) pour obtenir le résultat adéquat, mais il est tout à fait possible de se le faire prêter ou de le louer à des professionnels. Comme il se pose sur tous les sols, et que vous n’avez pas forcément besoin de poncer ou enlever la surface inférieure, vous allez pouvoir rapidement réaliser les travaux.

En plus de ça, vous n’avez pas besoin de colle pour faire tenir les morceaux sur le sol, ni besoin d’utiliser des joints pour qu’ils tiennent entre eux et par conséquent, vous n’avez pas non plus besoin de mortier. La suppression de ces deux éléments permet de gagner du temps, de réaliser des économies, de ne pas salir certaines zones et évidemment de ne pas attendre le temps de séchage habituel afin d’accéder à la zone.

Réutilisable et personnalisable

Ce revêtement est très flexible en matière de pose, c’est-à-dire qu’il peut être utilisé en intérieur comme en extérieur. Il peut également être utilisé dans des pièces d’eau sans problème car certains carrelages sont étanches.

L’autre point fort est qu’il est tout à fait possible de déclipser un morceau si ce dernier est cassé et de le faire remplacer. Pour celles et ceux qui sont fan de la décoration d’intérieur, vous pourrez faire varier les goûts assez facilement puisqu’il ne faut pas énormément de temps pour déclipser le carrelage existant et le remplacer par des nouveaux carreaux en un rien de temps. De plus, il n’est plus obligatoire de nettoyer les joints de carrelage car ces derniers ne s’encrassent que très peu.

Comme le carrelage clipsable à trouver son public, vous pourrez trouver de plus en plus de motifs variés et innovants. La diversité des motifs, la forme et les tailles de carreaux permettent d’installer ce matériau dans toutes les pièces de la maison.

Quels sont les inconvénients du carrelage clipsable ?

Même le meilleur des matériaux présente des défauts et inconvénients que nous nous devons de citer. 

Un prix supérieur à un carrelage classique

Notre élément de comparaison sera bien évidemment le carrelage traditionnel puisque l’usage du carrelage clipsable est souvent en remplacement du premier cité. D’une manière générale, l’accessibilité d’un carrelage à emboîter, son innovation (toutes ses qualités) et son côté “grand public” fait que son prix à l’achat est généralement plus élevé au mètre carré que son prédécesseur. Le coût au m2 est plus élevé car à ce tarif-là, vous avez quasiment une solution clé en main où il ne reste plus qu’à réaliser l’assemblage.

Un rapport qualité / prix discutable

Cette partie est toutefois encore assez subjective puisque ce matériau est assez récent et il est encore trop tôt avant de pouvoir en tirer toutes les conclusions mais quelques inconvénients notables sont à signaler.

  • Une isolation réduite nécessitant l’ajout d’un isolant phonique et parfois la possibilité d’entendre le revêtement sonner creux.
  • Une robustesse qui n’est pas équivalente à celle que nous pouvons retrouver sur un autre revêtement et qui à terme ne supportera pas les mêmes charges et la même fréquence de passage. La longévité peut s’avérer être moins importante que sur le carrelage traditionnel.
  • Un choix de coloris toutefois encore restreint par rapport à un carrelage classique même si de nombreux efforts sont réalisés en ce sens.