Entretien du pothos argenté

Dans votre salon, là, il y a un coin libre pour de la décoration. Vous cherchez une jolie plante d’intérieur avec un feuillage un peu particulier. Le pothos argenté va vous plaire. Ses feuilles en forme de cœur vert émeraude sont tachées d’argenté.  

Voici quelques conseils pour s’en occuper et en profiter un maximum.

Le pothos argenté est une belle plante pour habiller votre intérieur

Introduction sur la plante

Le pothos argenté dont le nom scientifique est Sciandapsus pictus appartient à la famille des aracées comme le gouet ou arum et le tarot. Il vient des forêts chaudes et humides de l’Asie du sud-est. Il s’agit d’une plante grimpante pouvant atteindre 2 mètres de haut avec des racines aériennes. Celles-ci peuvent absorber l’humidité de l’air ambiant.

Il est important de manipuler ces plantes avec des gants car elles contiennent des substances toxiques irritantes pour la peau, la bouche, les voies respiratoires. Tenez les enfants et les animaux à distance. 

Comment  entretenir  et embellir le pothos argenté ?

                        (exposition, hygrométrie, bouturage…)

Quelle substrat et engrais choisir ? 

Pour le substrat, prenez un mélange professionnel (mousse de tourbe et éléments nutritifs équilibrés) pour plantes d’intérieur. Il doit être bien drainé avec de l’écorce de pin, de la perlite ou de la vermiculite.

Vous pouvez mettre également de l’engrais pour plantes d’intérieur. Il est préférable de la prendre soluble dans l’eau d’arrosage, et de l’utiliser une fois par mois seulement du printemps à l’automne.

Quel sol privilégié ?

Le pothos argenté n’aime pas un sol trop humide voire marécageux.

Pour garder de l’humidité autour de la plante, placez le pot dans un autre plus grand ou sur un plateau avec des cailloux et de l’eau. L’hygrométrie optimale se situe entre 40 et 50 %.

Pour l’arrosage, le pothos argenté se contente d’une fois par semaine en été sauf s’il fait très chaud. 

Comment savoir si la plante a besoin d’eau ? 

Si les 5 premiers centimètres du sol sont secs, il faudra arroser abondamment avec de l’eau à température ambiante.  La limite est l’eau qui sort par les trous de drainage. 

En hiver, un arrosage moyen toutes les 2 semaines suffira.

Comment la nettoyer ?

L’entretien se fait  en rinçant les feuilles s’il y a trop de poussières et en coupant les feuilles et les tiges mortes ou endommagées. 

Où la placer ? 

Venant d’un environnement chaud et humide, le pothos argenté apprécie une température entre 18 et 24° C sans courant d’air. En dessous de 15 °C, il s’affaiblit. 

Déjà, dans un climat méditerranéen, il vaut mieux le garder à l’intérieur.

Cette plante demande une belle lumière mais sans subir le soleil directement. Sinon, la belle panachure argentée de ses feuilles vert émeraude s’éclaircit  et peut disparaître.

Quand la rempoter ?

Pour le rempotage, il se fait au printemps une fois par an ou tous les deux ans. Le pothos argenté se plaît un peu serré dans le pot. 

Lorsque les racines sortent par les trous de drainage, il est temps de rempoter dans un pot plus grand de 3 à 5 cm de plus en diamètre et plus haut.

Comment faire des boutures ?

La propagation peut se faire par marcottage en remontant les racines ou les tiges pendantes dans le substrat du pot jusqu’à la croissance d’un nouveau plant. 

Le bouturage se fait au printemps avec des bouts de tiges de 10 cm pris sur les tiges saines. 

Enduisez le bout d’hormones de croissance en solution et placez-les dans de l’eau ou directement dans un sol comme la plante mère. La croissance prend après un mois. 

Est-elle sensible aux maladies et insectes ?

Le pothos argenté est peu sensible aux maladies. Les tétranyques (acariens rouges) ou les cochenilles (insectes parasites) peuvent proliférer mais le savon noir, le purin d’orties ou des insecticides spécifiques les éliminent.