Que savoir sur le Catalpa ?

Originaire d’Amérique du Nord ou d’Asie orientale selon les espèces, le Catalpa est un arbre très apprécié pour son rôle ornemental et son ombrage. Le nom catalpa en langue amérindienne cherokee signifie haricot. Les jolies fleurs se transforment, en effet, en longues gousses comme celles des haricots. Voyons comment l’entretenir, le tailler et en profiter.

Comment se présentent les Catalpa ?

Le genre Catalpa appartient à la famille des bignoniacées. Il en existe plusieurs espèces dont la plus courante est le Catalpa commun (.Catalpa bignonioïdes).

Cet arbre à l’écorce fissurée et atteint de 10 à 20 m de haut avec 3 m de diamètre. Il vient d’Amérique du Nord. Les feuilles simples en verticilles (autour de la tige) ont jusqu’à 25 cm de largeur et varient en texture et en forme. À l’automne, elles jaunissent avec de beaux effets avant de tomber.

Les fleurs blanches à taches rouge grenat s’épanouissent en juin et juillet et prennent des nuances variées. Elles mesurent jusqu’à 40 cm de long. Elles dégagent un agréable parfum et les gousses sont vert clair ou vert foncé.

Ces catalpas aiment un espace dégagé, ensoleillé à l’abri du vent. Ils poussent sur différents types de sols bien drainés, mais qui ne sont pas asséchés. Pour favoriser l’enracinement avant les gelées, le jeune arbre est planté à la fin de l’automne. Sa croissance est rapide et il pourra déjà vous offrir un bel ombrage et de la fraîcheur l’été suivant.

L’espèce résiste au froid, mais redoute l’excès d’eau ou la déshydratation. À l’exception de l’eau, l’entretien est facile. Quelques arrosages, le soir, en été, sont suffisants surtout pendant les 2 premières années. L’arbre se développera avec de bonnes racines. Mettez-y un paillage au pied en début de croissance.

Une taille d’entretien suffit après la chute des feuilles ou à la fin de l’hiver, mais en dehors des gelées. Elle consiste à supprimer les branches basses, mortes et les rameaux qui poussent vers l’intérieur.

Le semis direct est possible au printemps dans un mélange de terreau et de terre ou en serre à 20° C avec la plantation en automne.

Quelles sont les autres espèces de Catalpa ?

Si la taille est trop grande pour votre jardin, il existe l’espèce naine : Catalpa bignonioïdes nana avec une taille de 4 à 5 m. Son nom courant est Catalpa en boule et il se développe en largeur avec un diamètre de 3 ou 4 m. Il sera nécessaire de limiter cela selon l’espace. Les feuilles vert clair sont en cœur et les fleurs sont blanches rayées de jaune

Le Catalpa de Chine (Catalpa ovata) ou catalpa jaune avec de jolies fleurs jaune pâle et de jolies striures rouge pourpre. Sa taille varie de 6 à 10 m. Ses grandes feuilles se déchirent en cas de vent violent. Ceci est à prévoir pour trouver le bon emplacement ou il faudra installer un brise-vent.

Le Catalpa à feuilles cordées (Catalpa spéciosa) présent aussi en Amérique du Nord et en Asie orientale. Il atteint de 7 à 15 m de haut. La floraison se fait en juillet. Les fleurs sont blanches et striées de jaune citron.

Quels sont les inconvénients du Catalpa ?

Les Catalpa sont de beaux arbres ornementaux qui offrent ombrage et fraîcheur, mais ils sont sensibles à certaines maladies et attirent les insectes piqueurs.

L’oïdium est un champignon qui provoque le blanchissement des feuilles et leur dessèchement. Pour s’en débarrasser, il faut traiter avec du purin d’orties, des prêles en décoction ou une solution de soufre.

La verticilliose ou flétrissement verticillien est due aussi à une moisissure qui atteint les branches ou les racines. Il faut alors couper et brûler à l’écart toutes les zones infectées. Ne plus replanter cette espèce au même endroit !

La chlorose décolore les feuilles et marque aussi un manque de fer.

L’inconvénient le plus grave des catalpas est sans doute le développement de leurs puissantes racines. Elles peuvent endommager les habitations.